Bonjour et Bienvenue sur Phileas Cloud !

Commande:

0 Produit(s) - 0,00 €
Vous n'avez pas d'articles dans votre panier .

0

    LA COMPOSITION DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

    Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

    Apparue par le biais des premiers brevets en 1965, les premières mises en application du dispositif sont bien plus récentes, à partir de 2009. Aujourd'hui, exit les modèles antiques et facétieux, la cigarette électronique est arrivée à maturation.

    La cigarette électronique : qu’est-ce que c’est ?

    La cigarette électronique est un appareil permettant de reproduire la sensation de fumer sans tabac ni combustion. Pour ce faire, le dispositif permet de vaporiser du e-liquide, destiné à être inhalé. Le e-liquide peut être de différentes saveurs et contenir de la nicotine ou non. 

    schéma e-cigarette

    La cigarette électronique : de quoi se compose t-elle ?

    La cigarette électronique se compose sommairement de deux parties, une batterie et un atomiseur. 

    La batterie sous forme de tube ou de grosse boîte (Box) est constituée d'un accumulateur (lithium-ion dans la majorité des cas), et peut accueillir un module électronique. Elle peut être à tension fixe ou réglable selon les modèles. C’est elle qui permet d’alimenter le mécanisme de la cigarette électronique.

    L'atomiseur fixé sur la batterie a deux usages : il accueille une résistance et le e-liquide alimentant la résistance. 

    Le fonctionnement de la cigarette électronique nécessite l’usage de e-liquide. Plusieurs saveurs et taux de nicotine sont proposés par les fabricants. Le e-liquide est composé de propylène glycol, glycérine végétale et d’arômes alimentaires (eau, alcool ou nicotine viennent parfois compléter la recette).

    schéma box

    La cigarette électronique : comment ça marche ?

    En activant la batterie, la résistance chauffe et vaporise le e-liquide. Lors de l’inhalation, l’action conjuguée de la vaporisation, de la glycérine végétale et de la nicotine restitue des sensations familières aux fumeurs.  Lors de l’expiration, la vapeur reproduit la fumée d’une cigarette classique.